Benoit, Bruno, Eric, Olivier, Thierry et son copain Romain et moi nous retrouvons aux inscriptions.

Le mercure est plutôt bas : - 5 °C sur la place de Durfort ;-(( … mais il va faire beau !

Sylvain (qui fait parti de l’organisation) vient nous saluer avant notre départ, il sera au ravito 1, commun à tous les parcours.

Nous apercevons aussi Ghislain qui s’apprête à partir sur le 45 km.

Un petit café bien chaud nous permet d’attendre à l’abri jusqu’à 8 h 30, horaire du départ imposé par les organisateurs.

Notre groupe s’élance, enfin, disons plutôt « avance », car dès les premiers hectomètres, nous empruntons un petit sentier qui grimpe droit dans la pente ! Quelques rochers empêchent de prendre de la vitesse, bref, 3 mn après le départ, tout le monde est « dans les tours » et déjà bien chauds !

La bifurcation 35/45 km arrive assez rapidement en haut de la pente, notre groupe se sépare donc.

Nous roulerons toute la matinée à trois sur le 35 km : Eric, Olivier et moi, tous les autres sont sur le 45 km.

Passé les premiers kilomètres, le parcours devient très agréable, avec des alternances de superbes sentiers, soit  en sous bois soit à découvert, mais là, le sol est gelé, la végétation est entièrement blanche (la première fois cette année pour nous).

L’avantage, c’est que le grip est excellent, pas une trace de boue, nickel !

Le premier ravito est positionné un peu tôt (km 8), mais bon, cela permet un regroupement temporaire des collègues qui ont fait une première  boucle du 45 km.

Après quelques échanges avec Sylvain (coiffé d’un superbe bonnet !) nous voilà partis sur un très très long sentier, plus ou moins montant, puis plat, puis descendant, parfois en balcon, dans un décor somptueux ! On en redemande !

Je laisse passer une bande de 5 ou 6 sauvages genre « braillards »  (moi, ça me gâche le plaisir, mieux vaut donc les laisser filer pour profiter du moment !).

Les enchainements de sentiers et de pistes sont judicieusement choisis, tout le groupe se régale, même si, parfois, la pente devient raide, voire … très raide ;-(            

Peu avant le ravito 2 (km 25 je crois), Bruno nous rattrape.

Une magnifique saucisse grillée est à disposition, mais, à ce stade du parcours, nous optons pour du sucré ;-))

Les dix derniers kilomètres sont encore superbes, avec des sentiers très très longs dont on ne se lasse pas, mais aussi quelques solides montées qui nous obligent à puiser dans les dernières forces.

Nous arrivons à midi sur la place pour apprécier, sous un beau soleil qui ne nous a pas quitté de la matinée, un verre de soupe chaude et quelques babioles. Tout le monde est là, y compris ceux qui ont opté pour le 45 km (mais qui n’en faisait paraît-il que 42).

201 participants pour cette très belle édition 2013 dont les bénéfices seront reversés au Téléthon.